Isolation à Vaujours (93410)

Pourquoi isoler ?

Même si tous les logements anciens ne nécessitent pas les mêmes types de travaux, un logement gagne toujours à être bien isolé tant au niveau du confort que de l'allégement des factures énergétiques.

Après avoir identifié les points faibles de votre logement, et pour réduire vos besoins en énergie, la solution gagnante est avant tout d'empêcher la chaleur de s'échapper en isolant. Toit, murs, plancher, à chaque surface il existe des solutions.

Avec une enveloppe performante, vous pouvez ensuite réaliser des économies en installant des équipements plus efficaces et bien dimensionnés pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire, la ventilation et le rafraîchissement.

Malgré son épaisseur rassurante, un mur de pierre de 70 cm d'épaisseur est équivalent à 1 centimètre de laine de verre sur le plan de l'isolation thermique, la conductivité thermique de la pierre étant beaucoup plus élevée que celle de l'air emprisonné entre les fibres de verre. Un mur non isolé est froid et favorisera la condensation de la vapeur d'eau, donc le développement de moisissures.

Comment isoler ?

Il existe 2 procédés pour réaliser l'isolation thermique d'une maison.

Les méthodes d'isolation

1. L'isolation extérieure. Cette solution nécessite généralement une épaisseur d'isolant plus faible.


L'isolation extérieure est plus adaptée à l'isolation des résidences principales. Elle permet de conserver la masse thermique du mur à l'intérieur de l'enveloppe isolée. L'habitation, chauffe en continu, monte en température lentement dans toute sa masse mais se refroidit faiblement.

 

L'isolation extérieure est en revanche difficile à mettre en œuvre sur certains édifices anciens (pierres apparentes, façades ouvragées). On choisira cette dernière solution si les dépenses de chauffage sont importantes car l'isolation obtenue est forte. Une isolation extérieure est intéressante car elle n'empiète pas sur le domaine habitable, elle supprime facilement les ponts thermiques (abouts de planchers,…). C'est une solution adaptée aux bâtiments neufs comme en rénovation. De très nombreuses finitions existent (enduit, bardage, peinture, ...)

2. L'isolation intérieure. Cette solution, la plus répandue, est aussi la plus facile à mettre en œuvre.

Isolation des murs

L'isolation intérieure sera choisie pour les cas de rénovations dans les appartements (car il est difficile d'intervenir sur l'extérieur du bâtiment) et pour les maisons individuelles. 
L'isolation intérieure laisse le mur à l'extérieur de la zone isolée. Elle a l'avantage (qui est aussi un inconvénient dans certains cas) de ne pas présenter d'inertie thermique. 
La contrepartie de l'isolation intérieure est une réduction de l'espace intérieur et la présence de ponts thermiques restant à traiter.

Isolation sous les toits

Comme l'air chaud monte par convection, la température est plus élevée au plafond et il est donc nécessaire de placer une couche d'isolant plus épaisse dans les combles que sur les murs. Plusieurs solutions sont possibles pour l'isolation sous le toit, en fonction de la résistance thermique souhaitée et de l'espace disponible.

Source des schémas : ISOVER

Isolation des plancher bas

Dans tous les cas, il est impératif de traiter le plancher bas qui, à lui seul peut représenter plus de 17% de la consommation.
Là encore, plusieurs solutions sont possibles et cela en fonction du type de plancher existant.  

  • Les planchers sur terre-plein
  • Les planchers sur vide-sanitaire
  • Sur locaux non chauffés

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Homly You – Marque du groupe Saint-Gobain

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.